Nouvelle année, nouvelle résolution avec Evive smoothie!

En 2018, j’ai découvert la compagnie québécoise Evive Smoothie et j’adore leurs produits. Le concept est assez simple, mais il fallait y penser. Des cubes de smoothie remplis d’ingrédients sains et de protéines végétales, préalablement mélangés, qu’il ne vous reste plus qu’à faire fondre. Vous pouvez mélanger les cubes avec votre boisson favorite, j’adore les faire fondre avec du lait d’amandes à la vanille, mais vous pouvez également simplement les mélanger avec de l’eau. Chaque pastille contient 8 cubes qui donne 1 smoothie dans lequel on retrouve différents ingrédients et surtout toujours une portion de légumes et une de protéines. Les deux avantages de ce concept sont certainement la rapidité et le faible coût du produit. Vous pouvez mélanger vos cubes avec votre boisson préférée et quitter pour le travail sans vous préoccuper de sortir le mélangeur et de préparer le tout. Le smoothie sera prêt à boire 20 minutes après environ. Finalement, si on pense à tous les fruits, légumes et ingrédients qui s’y retrouvent, jamais on ne réussirait à tous les acheter à l’épicerie pour un coût moindre. Chaque smoothie revient à environ 4$.

Pour vous les procurer

Depuis peu, certains IGA tiennent les produits dans la section surgelée, mais vous pouvez également vous procurer l’ensemble des saveurs sur le site web. Il suffit de s’abonner et de choisir à quelle fréquence vous désirez recevoir votre boite directement à votre porte. Pas d’obligation, puisque vous pouvez sauter les semaines que vous ne désirez pas en recevoir. Puisque la compagnie a penser à tout, impossible de retrouver vos petits cubes dégelés à votre retour à la maison, car la boite de livraison est doté d’un sac de glace sèche pour garder le tout parfaitement gelé jusqu’à votre arrivée.

Je vous suggère mes deux coups de cœur: les smoothies Vita et Aztèque!

Bonne dégustation!

#evivesmoothie #evivetavie

*Cet article n’est pas commandité.

Tags:
Previous Post

Lettre à l’homme qui m’a quittée

Next Post

L’enseignement: mon rêve versus la réalité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *