Travailler à l’étranger: la réalité du Club Med

Qui n’a pas déjà caressé l’idée de tout abandonner, de vendre sa voiture, de se départir de ses biens, de ses animaux de compagnie pour partir à l’aventure et aller travailler à l’étranger? C’est la décision qu’a prise notre interlocutrice, une jeune femme pleine d’ambition, qui a quitté son Québec natal pour la République Dominicaine. Un choix difficile à faire, mais qu’elle ne regrette pour rien au monde. Si plusieurs hésitent à partir, cette belle blonde, elle, a osé. Et c’est en toute transparence qu’elle a accepté de répondre à nos questions!

Que fais-tu comme travail?

GO: Je suis Agente au guests relation GO (gentil-organisateur). Mon rôle est d’être constamment disponible pour les GM (gentils-membres), s’ils ont des questions, demandes particulières, remarques, etc. Je m’assure du bon déroulement constant de leurs vacances. 

Qu’est-ce qui t’a poussé à partir travailler à l’étranger? 

GO: En fait, j’ai appliqué au Club par curiosité pendant un cours au collège. C’était plutôt un plan B. Par contre, lorsque l’occasion s’est présentée de vraiment partir, je me suis dit que c’était l’occasion de travailler et voyager en même temps. J’avais soif de côtoyer d’autres cultures, de quitter mon petit Québec natal pour découvrir le monde.

Est-ce que c’est aussi paradisiaque qu’on le croit?

GO: Touristiquement parlant, oui. Se lever tous les matins et voir une mer turquoise, des palmiers et du sable blanc, que demander de plus? Je m’efforce de poser un regard neuf et naïf sur tout ce qui m’entoure afin de profiter de chaque instant. Il faut par contre prendre conscience que le Club Med c’est aussi l’abondance. Lorsqu’on prend le temps de sortir de notre bulle, nous prenons conscience de la pauvreté et du manque de ressources des villes avoisinantes. Les gens ne sont pas pour autant malheureux. Au contraire, les gens sont souriants, accueillants et d’une chaleur peu commune.

Faut-il avoir étudié en tourisme pour travailler pour le Club Med?

GO: Non. Beaucoup de gens travaillent pour Club Med sans avoir nécessairement étudier dans le domaine. Ce que les recruteurs recherchent en premier chez les candidats c’est leur côté social et s’ils sont doués en service-clientèle. Par contre, certains postes demandent une expérience et un diplôme (surtout les postes reliés à la réception). Pour ma part, j’ai un DEC au Collège Mérici en Techniques de tourisme.

La vie au club c’est comment?

GO: Comme j’aime le dire, c’est un mode de vie 50/50. Oui, les destinations sont magnifiques. Nous pouvons voyager au sein même de ces destinations, nous rencontrons des clients extraordinaires qui finissent souvent par devenir des amis, voir une seconde famille. Par contre, nous travaillons constamment. Du matin au soir. Même lorsque nous sommes en pause, nous devons continuer de représenter fièrement le Club, ce qui fait que nous ne sortons pas souvent de notre rôle de GO (gentil-organisateur). Nous avons également une seule journée de congé par semaine. Mais ce qui fait le plus mal, c’est d’être loin de notre famille et nos amis. C’est également de dire au revoir à nos collègues qui, finalement sont notre famille. Les liens que nous créons ici sont tellement forts que cela nous brise le cœur à chaque fois que quelqu’un quitte le Club.

En terminant, notre interlocutrice tenait à préciser que « présentée de cette façon, la vie au Club Med semble idéale. Par contre, il est important de mentionner la réalité suivante : cette vie n’est pas faite pour tout le monde. C’est extrêmement difficile de vivre à l’étranger, loin de sa famille et de ses amis dans un pays étranger où les mœurs et coutumes peuvent être très différentes. Malgré tous les avantages, nous perdons beaucoup de notre autonomie, devant vivre en communauté 24/7. »

Si vous êtes énergiques, friandes de défis, indépendantes et à la recherche de nouveauté autant au niveau professionnel que personnel, le Club Med sera l’expérience de votre vie! Pour en découvrir davantage sur Club Med et prendre connaissance des possibilités d’emploi, rendez-vous sur leur site web!

 

 

 

 

Tags:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *